Changer d'espace

Maison1Accueil

Air du temps

Voyages

logomutimodevie1210x310 

Espace : Mode de vie

Nuevacancion12La "Nueva Canción" émerge dans les années 1960, dans la continuité de la "nueva canción chilena" (nouvelle chanson chilienne), et est rapidement associée aux mouvements de la nouvelle gauche latino américaine.

Voilà un genre musical qui s'inscrit dans un contexte politique d'une époque. Il ne s'agit pas ici de jouer aux anciens combattants ni de participer à des combats d'arrière garde mais de mettre en avant des musiques et des artistes qui ont marqué leur époque par leur talent et aussi par leur courage dans la résistance qu'à leur manière, ils ont opposé aux injustices que subissaient les milieux populaires du continent sud américain. Les thèmes cherchent à faire comprendre les besoins des changements sociopolitiques.

C'est une forme musicale de type "Protest Song" inspiré d'une réappropriation du folklore indigène et aussi de la collation de chansons traditionnelles mèlant poésie et contestations sociales. 

Argentina01Ainsi partir des années 70, au Chili, en Argentine, Bolivie, Paraguay, Uruguay, Brésil, Pérou, les coups d'états se sont succédés, laissant la place à des dictatures souvent sanglantes, cherchant à mettre en place un système économique ultra-libéral inspiré du monétarisme de l'université de Chicago. Dans la plupart de ces pays, les services publics sont privatisés ou tout simplement fermés (santé, éducation, universités, retraites etc...). L'Etat de droit a disparu. Les richesses nationales sont bradées au profit de grands groupes internationnaux et d'une oligarchie locale. Les citoyens se sont retrouvés privés de tout et parmi eux les plus fragiles économiquement. Ils ont malgré tout résisté durant ces années sombres en construisant une société parallèle de solidarité consistant en petites structures associatives et quelquefois en d'amples mouvements de contestations allant de la résistance passive à la guérilla.

C'est dans ce contexte que certains artistes sud américains ont pris une place particulière dans la résistance qui s'organisaient, connaissant la prison, la torture, l'exil et parfois la mort. Ainsi les poètes, les musiciens, les chanteurs qui ont constitué la "Nueva Canción" ont payé un lourd tribut dans leur combat pour la liberté.

Voici quelques uns d'entre eux parmi les plus marquants : (cliquez sur les photos pour écouter une chanson et sur le disque pour avoir la discographie de l'artiste)

 

Jara01Victor Jara (Chili)

disque11Né en 1932 à San Ignacio Chili). Une des principales figure de la "Nueva Canción Chilena". Auteur de nombreuses chansons, professeur, directeur de théatre et ambassadeur culturel sous la présidence de Salvatore Allende, il sera un soutien du gouvernement d'Unité Populaire. Il est arreté et assassiné après le coup d'état du 11 septembre. Il a écrit le "Manifiesto" véritable profession de foi de la "Nueva Canción".

  

Parra01Violetta Parra (Chili)

disque11Née en 1917. Artiste pluridisciplinaire, auteur-compositeur et interprète, pionnière de la "Nueva Canción Chilena". Elle va entreprendre de rassembler les chansons populaires folkloriques de son pays dans les années 50. Elle les répertorie et en enregistre un bon nombre sauvant ainsi près de 2 000 chansons qui font aujourd'hui partis du patrimoine culturel du Chili. Elle écrira entre autre "Gracias a la vida", universellement connu et repris par de nombreux artistes. Elle se suicide le 5 février 1967.

 

Sosa01Mercedes Sosa (Argentine)

disque11Née en 1935. Artiste pluridisciplinaire, également (cinéma, chanson) dit "la Negra". Elle s'implique dans la "Nueva Canción" et interprète des textes de Violetta Parra et Victor Jara mais aussi des poèmes de Felix Luna. Elle connait un immense succès international. Emprisonnée en 1979, elle s'exile après sa libération pour vivre à Paris puis à Madrid.. Elle sera ambassadrice de l'UNESCO pour l'Amérique du sud. Elle décède en 2009 à Buenos Aires.

 

Yupanqui01Atahulpa Yupanqui (Argentine)

disque11Né en 1908 en Argentine et mort en 1992 à Nimes en France. Son père est d'ascendance quecha, sa mère basque .Poète, compositeur et guitariste de talent. Dès son jeune age, il visite son pays puis la Bolivie découvrant la beauté du continent et les conditions desastreuses dans lesquelles vivent les paysans et les mineurs. Il deviendra dans ses chansons leur porte-parole. En 1948, après avoir été emprisonné deux fois pour sous le régime de Juan Perón, il s'exile en France. En 1950, présenté par Edith Piaf, il acquiert une certaine notorièté et fera plusieurs tournée en Europe. Il écrira plus de 1 500 chansons inspirées de la musique folklorique de son pays.

 

Viglietti01Daniel Viglietti (Uruguay)

disque11Né en 1939 à Montevideo. Auteur compositeur, il participe à la revue Marcha et crée un réseau d"éducation musicale. Arreté en 1972 et libéré à la faveur d'une campagne internationale d'artistes, il s'exile en Argentine puis en France, où il résidera 11 ans. Il poursuivra son oeuvre en faisant des tournées dans le monde entier. Il rentre en Uruguay en 1984 où il est accueilli comme un héros.