Changer d'espace

Maison1Accueil

Voyages

Mode de vie

Airdutemps 

 

Espace : L'air du temps

Avertissement : la sélection, des informations rapportées ici, est totalement subjective et complètement arbitraire.

Vous ne trouvrez pas ici un journal, au sens strict du terme, écrit au quotidien mais plus simplement des faits mis en avant au gré des humeurs, soit qu'ils apparaissent comme amusants, révoltants ou révélateur de "l'air du temps".

 

18 octobre 2018

"Salauds de pauvres!

voiture semaineJe lis sur le site du HuffingtonPost de ce jour "Le gouvernement entend faciliter l'implantation de péages urbains à l'entrées des grandes villes (…), d'après une copie de l'avant-projet de loi d'orientation des mobilités (LOM) publié mercredi 17 octobre par le site d'information sur les politiques publiques Contexte. D'après le site, il s'agit de la mouture définitive."

Cette mesure est justifiée par la volonté de lutter contre les embouteillages, d’inciter à l’utilisation des transports en commun et surement de lutter contre la pollution.

Impossible d’être contre. Il faut sauver la planète. Un mot de plus et vous passez pour un horrible salopard… Tant pis!

LIRE L'ARTICLE COMPLET

28 août 2018

Il n'y a pas que la politique dans la vie

Wolinski disait vrai. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

yapsquelapolitique

Le mois d’août s’achève sans que j’ai relevé un évènement particulier. Non pas qu’il ne se soit rien passé de notable. Mais j’avais comme souvent la tête ailleurs. Et puis Nicolas Hulot se met en vacance de son poste de ministre de la « transition écologique et solidaire ». 

Qu’en pensez au de-là des commentaires politiciens et récupérateurs? Que sans doute Nicolas Hulot n’était pas fait pour ce monde de la politique. Pas assez calculateur, pas assez ambitieux pour lui-même, trop idéaliste, trop focalisé sur la réussite de son action, trop lucide vis à vis de l’urgence des problèmes à résoudre. Mais peut-être qu’il sera plus utile dans la société civile que comme ministre.

Après tout, que nous apporte la classe politique. Les hommes politiques ont-ils déjà, peuvent-ils, améliorer le sort de l’humanité?

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. et sur le lien qui suit pour voir l'article complet : LIRE LA SUITE

 

23 juillet 2018 

Le foot toujours, ça occupe... et ça dit plein de choses.

OzilErdoganEn pleine élections présidentielles turques, le joueur de l'équipe d'Allemagne, Monsieur Mesut Ösil, de nationalité allemande d'origine turque, s'est cru obligé de poser (voir photo ci-contre) avec le président Erdogan pour présenter son maillot. D'après ce que je sais, il ne l'a pas fait avec la chancelière Angela Merkell.

Compte tenu des critiques qui ont suivi cette attitude, Mesut Ösil a décidé, prétextant un comportement raciste de ses détracteurs, de quitter la sélection allemande. Il a en outre déclaré expliquant la raison pour laquelle, il avait posé avec le président turc. : «Pour moi, faire une photo avec le président Erdogan n'était en aucun cas politique, il s'agissait juste de respecter le plus haut dignitaire de mon pays (...), de ne pas manquer de respect aux racines de mes ancêtres, qui auraient été fiers de ce que je suis devenu aujourd'hui.» 

On notera que pour Monsieur Ösil, de nationalité allemande, le président Erdogan est "le plus  haut dignitaire de SON PAYS". Allemand de papier en somme mais turc de coeur, il devrait s'il est logique avec lui-même après avoir décliné la sélection en équipe d'Allemagne pour l'avenir, abandonner la nationalité allemande pour demander celle de la Turquie. Ce serait, ma foi, tout à fait honorable et en tout cas plus conforme avec ses conviction profondes.

 

16 juillet 2018

Coupe du monde encore : pour ceux qui ne le savait pas, je le répète "ON A GAGNE"...

coupemonde... "à l'litalienne a titré un journal italien. Je ne sais s'il faut prendre ça comme un compliment ou un reproche.

J'ai envie de dire bien que sachant d'avance que je ne serai pas écouté :

"Pour le beau jeu, pour des actions qui fassent vibrer, pour des rencontres qui fassent rêver longtemps encore après le coup sifflet final, contre ceux, entraineurs, présidents de fédération, sponsors, supporters ou autres avides de pouvoir, de gloire facile et de victoire à n'importe quel prix, joueurs de tous les pays unissez-vous!"

Ne vous laissez pas confisquer votre talent ni brider votre créativité. Bon, je vais encore passer pour un gros connard et perdre des amis mais quand on croit à quelques idées c'est le prix à payer. Et ce prix, c'est celui de la sérénité intérieur.

 

3 juillet 2018

Coupe du monde : Le japon élimine... les déchets.

FansJaponVestiairejaponEliminé en huitième de finale, les joueurs japonnais sont partis en laissant un vestiaire d'un propreté exemplaire et un mot de remeciements aux organisateurs russes.

 

Leurs supporters, dans la droite ligne de leur équipe ont évacué leurs déchets des tribunes du stade comme ils l'avaient fait lors d'une précédente rencontre. Eh oui, c'est des choses qui peuvent arriver et qui nous changent des abrutis braillards supportant certains clubs de foot-ball. Comme quoi on peut aimer le foot-ball et être bien éduqué même si souvent on peut en douter. Mais rassurez vous dans les jours et les mois qui viennent tout va rentrer dans l'ordre. C'était juste une éclaircie. Profitons-en!

 

16 mai 2018

Quel cinéma !

nabillaMonsieur Thomas Vergara et madame Nabilla Benattia ont crée l'évènement en se montrant sur le tapis rouge du festival de Cannes pour la montée des marches. Extraordinaire parait-il. A quel titre étaient-ils là? Cela reste pour moi un mystère. Que je sache, ils n'ont aucun lien avec le 7e art. Mais après tout, ce n'est pas bien grave.

Ce monsieur, me dit-on, a été candidat à une émission de télé-réalité. Quant à sa compagne, je crois me souvenir qu'elle a défrayé la chronique télévisuelle. Mais laquelle?

En tout cas, elle a fait sensation à Cannes en portant une robe qui dévoilait un dos-nu très prononcé et quelques tatouages. De quoi, sans doute, faire monter la chaleur du P.A.F.

Comme quoi, on obtient plus de succès en montrant son cul, quand se le crevant au quotidien dans un service des urgences de n'importe quel hopital.

 

24 mars 2018

Une certaine idée de la vie

LiberteMort1Il y a des valeurs supérieurs à la vie. L’honneur, le devoir, la liberté, la dignité, la loyauté, la justice, la solidarité etc… Et leur défense exige parfois que l’on meurt pour elles. C’est ce que nous ont enseignées les résistants à la barbarie nazi durant la seconde guerre mondiale et bien d’autres avant eux. C’est le dissident Jan Patocka à Prague qui déclarait : "une vie qui n’est pas disposée à se sacrifier à son sens ne mérite pas d’être vécue".
C’est ce que nous rappelle aujourd’hui le colonel Arnaud Beltrame qui a choisi de prendre la place d’un otage, sachant sans doute que ces chances d’en ressortir vivant étaient réduites.

Des évènements comme celui-ci, dans un monde ou les brutes et les médiocres pourvu qu’il sachent manier la trahison et la flagornerie, sont projetés au sommet de la renommée, du pouvoir et de la richesse dans une société consommatrice, individualiste et léthargique qui ne propose qu’insouciance et loisirs pour le plus grand profit d’une élite mondialisée, nous rappelle que notre univers est inéluctablement tragique et la mort au bout. Toutes avancées politiques, sociales, économiques ne sont jamais définitives et il faut et faudra inlassablement combattre pour les défendre. Rien n’est jamais acquis. Tout est toujours à conquérir parfois au prix du sang et il faut sans relâche remonter sur le rocher. 

Le sacrifice de Arnaud Beltrame, nous dit que la vie n’a pas de prix, qu’il faut tout tenter pour la préserver mais que parfois pour garder des raisons de vivre, il faut être prêt à mourir pour elles.

Voir sur ce site un résumé de l'essai de Alexandra Laigniel-Lavastine : pretmourir  en cliquant sur l'image.

 

19 mars 2018

Quand on veut, on peut.

Justice01Pas besoin de grands discours ni de faire de nouvelles lois qui ne changent rien parce que on ne les applique jamais. Il suffit d'avoir le courage de mettre en oeuvre celles qui existent.

La Cour d'appel d'Amiens vient d'ordonner l'expulsion d'une mère et de ses enfants condamnés pour trafic de drogue de leur logement social de Compiègne (Oise). "Plusieurs enfants de Mme D. hébergés en son domicile ont été impliqués dans des faits délictueux et ce sur plusieurs années et ces faits ont généré des troubles certains pour le voisinage ...", peut-on lire dans l'arrêt du 27 février. 

Une procédure similaire de demande d'expulsion par l'office HLM est en cours pour une autre famille.

Compte tenu de l'ampleur du trafic de drogue, si l'on expulse de leur logement tous ceux qui "dealent" , on va rapidement trouver de la place pour héberger les sans-abris.

 

12 mars 2018

L'Europe de la connerie avance à grands pas.

Supporters01Comme en France c'est la Grèce qui donne l'exemple à travers son championnat national de foot-ball. On avait connu, il y a quelques mois un envahissement de terrain lors du derby Saint- Etienne - Lyon par les supporters stéphanois furieux que leur équipe perde par cinq buts d'écart. Dans le stade lors du même match, on avait pu admirer une banderole (un "tifo" comme ils disent) annonçant "ce soir pas de cinéma, la haine". Charmant!

Cette fin de semaine, c'est à Lille que les réjouissances ont eu lieu. Des supporters insupportables, mécontents de la prestation de leur équipe, sont descendus sur la pelouse pour frapper les joueurs qu'ils sont censés soutenir. Certains ont même crié à l'adresse du président du club de Lille : "si on descend, on vous descend". Adorable!

Et puis toujours cette fin de semaine, riche en évènements sportifs, à l'occasion de la rencontre entre le PAOK Salonique et l'AEK Athènes, le propriétaire (je reprends les termes de la Suporters02presse sportive car on ne parle même plus de président dans le monde du foot-ball mais de propriétaire) gréco-russe du PAOK, Ivan Savvidis est venu sur la pelouse pour protester contre un but refusé à son équipe dans les arrêts de jeu avec une arme à la ceinture. Il a été raccompagné par la police (vous avez bien lu "raccompagné" pas même arreté). Il parait au dire de la télévision grecque que l'arbitre a finalement accordé le but au PAOK, qui a donc remporté la rencontre. Merveilleux!

Suite à cet incident et à d'autres s'étant produits précedemment le ministre grec des Sports, Girgios Vassilliadis a annoncé ce lundi midi, après avoir appelé à des «décisions fortes», la suspension du Championnat de Grèce, de manière immédiate et indéfinie. Ouf! 

 

 8 mars 2018

Ne rien lacher face aux assauts des idéologies politiques ou religieuses.

SimoneVeilSe souvenir d'où l'on vient et que rien n'est définitivement acquis. Plus que jamais les temps nous invitent au combat. Par sa vie, sa personnalité et ses luttes Simone Veil est décidemment un exemple à ne pas oublier. MERCI SIMONE!

Pour le 8 mars, le collectif "Merci Simone" a collé des affiches, représentant Simone Veil, dans plusieurs villes de France.

 Cliquez sur l'image pour visualiser la vidéo.

 

28 janvier 2018

Un prix pour celui qui n'a pas molli face au mollahs 

Couillesaucul

Le festival off de la bande dessinée d'Angoulème a cette année décerné son prix "Couilles au cul 2018" au dessinateur à Kianoush. Kianoush est un dessinateur iranien qui a fuit en 2009 le régime islamique après ses prises de position en faveur de l'oppostion à Mahmoud Ahmadinejad.

A cette occasion, il a entre autre décaré: "Je crois à la liberté d'expression totale. Sans limite. Sans exception. On peut tout dessiner. On a le droit de tout dire, de provoquer, voire d'insulter. Et si quelqu'un se sent blessé, il peut saisir la justice. C'est le fonctionnement normal de la démocratie".

"Quand je vois des Européens qui vivent librement, qui ne savent pas ce que c'est que de vivre dans une dictature et qui critiquent la liberté d'expression, je les invite à émigrer en Iran et à y vivre pendant dix ans. On verra après ce qu'ils diront de la liberté... "

Rien à ajouter.

 

 

 Voituresbrulees02 janvier 2018 

 

 

Qu'est ce qu'on vous souhaite pour la nouvelle année?

140.000 policiers, gendarmes, militaires, sapeurs-pompiers et personnels de secours avaient été mobilisés durant la nuit de la Saint-Sylvestre pour que les gens puissent se présenter tous leurs voeux de bonheur. Le ministre de l'Intérieur communique après l'agression de policiers et de militaires de la force Sentinelle : "Je regrette que des incidents comme ceux d'hier puissent se passer mais dans l'ensemble les gens ont pu jouir de la nuit de la Saint Sylvestre de manière pacifiée".

Un rapide bilan comparatif avec la nuit de la Saint Sylvestre 2016 :

- Voitures brulées 935 en 2016 contre 1 031 en 2017

- Personnes interpellées 456 en 2016 contre 510 en 2017

- Gardes à vue 301 en 2016 contre 349 en 2017.

Vous voyez la croissance repart à la hausse.

Bonne année.