Changer d'espace

Maison1Accueil

Voyages

Air du temps

logomutimodevie1210x310

Espace : Repaires... repères.  -   Imaginaire et réalité

Page en cours de construction. A bientôt.

Le voyage en Patagonie

  1. A l'origine
  2. Patago... quoi !
  3. Aenean lacinia

Voilà le récit d'un voyage qui n'a pas eu lieu. L'idée d'un départ était née, il y a longtemps, c'est à dire... avant guerre. Et puis, de confinements en gestes barrières, de jauges en distanciations sociales, de passe sanitaire en passe vaccinal, il est resté à l'état de fantasme.cartepatagonie

Ceci dit, l'avantage des voyages que l'on ne fait pas, c'est qu'ils ne finissent jamais. Ils résistent à l'abandon des souvenirs quand d'autres rouillent dans le grenier de la mémoire. Il sont intemporels et utopiques.

Certains disent qu'un voyage n'existe que lorsque l'on est revenu. Passé le voyage, c'est le temps de la narration. J'ai choisi de raconter le mien avant le départ.

D'où, vient ce nom de Patagonie ? Comme toujours, les avis divergent. Tant mieux, autrement, ça ne serait pas marrant. Il faut remonter en 1519. Nous sommes à Séville en Espagne. Il s'y prépare une expédition autour du monde commandée par un dénommé Fernand de Magellan, un Portugais au service du roi d'Espagne, Charles 1er,  comme Ronaldo est au service demagellan01 Manchester United. 

L'aventure démarre le 10 août 1519 (je n'ai pas retenu l'heure). A son bord, se trouve Antonio Pigafetta, un Italien. Notre Tonio, est venu à Séville accompagner un nonce apostolique, Monseigneur Chieregati, en tant que secrétaire. Le nonce, sympa, lui trouve du "taf" dans l'équipage de la flotte de Magellan. Pigafetta, au cours du voyage aura la charge de tenir le journal de bord et à ce que l'on dit, il le fera très bien.

Quelque temps plus tard, au début de l'an 1520, notre petit monde aborde les côtes de l'extrème sud de l'Amérique. Je ne sais si c'est une vue déficiente ou un alcool frelaté, peut être, mais l'équipage dit avoir aperçu un géant qui était, écrit-il : «tant grand que le plus grand de nous ne lui venait qu'à la ceinture». Peut-être qu'ils n'étaient pas bien grands !

Mais quel rapport avec la Patagonie ? Pour certains, le mot viendrait de "pata", pied en espagnol. Pata, Patagonie vous voyez, il n'y a qu'un pas, si j'ose dire. D'autres, pour emmerder les premiers, sans doute, disent autre chose. Non, cela viendrait de "patan", signifiant, toujours en espagnol pataud, c'est à dire rustre, inculte. C'était un peu comme ça qu'ils devaient percevoir les autochtones, par rapport à eux, si intelligents. Donc, l'explication n'est pas aussi stupide que ça.

L'hypothèse aujourd'hui généralement retenue fait venir le mot du personnage fantastique appelé « Patagón », une créature sauvage qu'affronte Primaleón en Grèce dans un roman de chevalerie publié dans 1512 par Francisco Vázquez. Cette littérature de l'époque sans doute connue de Magellan et Pigafetta les a fait associer les autochtones rencontrés, avec leurs peaux d'animaux en guise de vêtement et leur consommation de viande crue, à la créature décrite par Vázquez dans son roman. Pigafetta écrit dans son journal "le capitaine appela cette manière de gens Pataghoni ». La légende était née. Elle devait perdurer jusqu'à la fin du 18e siècle.

Mensonge, vérité, qu'importe. Elle nous a laissé un nom, Patagonie, qui aujourd'hui encore fait rêver et invite au voyage. Et puis, les légendes sont comme les promesses électorales, elles n'engagent que ceux qui les croient.

Mauris eleifend est et turpis. Duis id erat. Suspendisse potenti. Aliquam vulputate, pede vel vehicula accumsan, mi neque rutrum erat, eu congue orci lorem eget lorem. Vestibulum non ante. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Fusce sodales. Quisque eu urna vel enim commodo pellentesque. Praesent eu risus hendrerit ligula tempus pretium. Curabitur lorem enim, pretium nec, feugiat nec, luctus a, lacus.

Duis cursus. Maecenas ligula eros, blandit nec, pharetra at, semper at, magna. Nullam ac lacus. Nulla facilisi. Praesent viverra justo vitae neque. Praesent blandit adipiscing velit. Suspendisse potenti. Donec mattis, pede vel pharetra blandit, magna ligula faucibus eros, id euismod lacus dolor eget odio. Nam scelerisque. Donec non libero sed nulla mattis commodo. Ut sagittis. Donec nisi lectus, feugiat porttitor, tempor ac, tempor vitae, pede. Aenean vehicula velit eu tellus interdum rutrum. Maecenas commodo. Pellentesque nec elit. Fusce in lacus. Vivamus a libero vitae lectus hendrerit hendrerit.

 

logorepairereperes1210x310 2

Retour Présentation

----------------------------------

Images en vrac

Ma bibliothèque

Imaginaire et réalité

Ecrits & cris

Matrice site agv3